Cartographie d’ambiance

Dans ce cas de figure, l’autoclave est chargé de produits. L’objectif est de relever les températures dans l’enceinte à différents niveaux de l’appareil. La répartition des sondes est établie de manière à étudier tout le volume de la charge traitée. Il est recommandé d’avoir un minimum de 3 sondes par panier. Cette méthode est beaucoup plus fine que la précédente ; elle permet d’étudier complètement l’automatisme (réglage du PID) ainsi que de s’assurer de la compatibilité entre le plan de chargement des produits et la performance de l’appareil. Ici, il sera possible de définir le point froid et le point chaud de l’appareil pour l’emballage étudié.
Attention : bien que cette cartographie offre des résultats intéressants, il est recommandé de les valider sur plusieurs formats d’emballages avant de pouvoir généraliser. En effet, le point froid de l’autoclave ne correspond pas obligatoirement à l’endroit où le produit atteindra sa VP ou VS la plus faible ! (voir la notion de point froid)