Différentiel de déformations (ou Delta D)

Quand la mesure du Delta P devient inopérante, il est intéressant d’utiliser des sondes de Déformation pour identifier les contraintes subies par les emballages. En général, ces derniers sont thermoscellés (serti pelable, poche, doy pack, barquette, …). Un autre usage de la mesure de déformation concerne le relevé d’anneau des couvercles à ouverture facile, le bombage des capsules de bocaux ou des couvercles ou fonds des boîtes métal plates. Ces aspects plus techniques seront traités à part.

L’utilisation standard de la sonde de déformation vise à informer l’opérateur sur l’équilibre fin existant entre la pression de l’autoclave (Pext) et la pression de l’emballage (Pint). On parle de ∆D car c’est la variation de position par rapport au début de la mesure qui nous intéresse. Un bombage (déformation positive) traduit un excédent de Pint, un creusé (déformation négative) exprime un excédent de Pext. Cette simplicité d’interprétation permet le pilotage d’autoclave avec un automatisme approprié. Toutefois, certains emballages plastiques réagissent localement de façon inverse. Aussi il convient de rester vigilant avec ce type d’automatisme. Pour être pleinement opérationnelle, une sonde de déformation doit pouvoir s’implanter sur toutes les faces de l’emballage, sans exercer de contrainte mécanique (un système à ressort est à proscrire) et avoir une large plage de mesure.