Choix entre une sonde et un enregistreur de température

hésitation sonde et capteurs_blog

Le choix d’un enregistreur de température pour agroalimentaire ou d’une sonde à piquer dépend avant tout de votre utilisation. En contrôle de production ou pour l’implantation d’un grand nombre de capteurs, il est pertinent d’utiliser des sondes embarquées (ou enregistreurs, loggers, capteurs autonomes).
Par contre, les équipements avec un câble relié à une interface électronique permettent une lecture en directe appréciée pour de la mise au point de barèmes. Les services R&D ou Amélioration Continue préfèrent souvent ces systèmes filaires.

Les sondes filaires s’adaptent à tous les produits mais nécessitent des montages mécaniques bien adaptés pour garantir la qualité de la mesure. Pour les capteurs embarquées, le choix se fait surtout au regard des dimensions de l’emballage et de la viscosité du produit. Si votre emballage est grand et que votre recette est liquide, vous pouvez opter pour un logger en inox de taille 2-3cm de diamètre. Plus votre emballage est réduit ou votre produit est épais, plus il vous faudra un équipement miniaturisé, inerte par rapport à la chaleur. Les Aximini, AXImiWave ou Aximicro ont été conçus en ce sens. Ensuite, vous pouvez avoir besoin d’une canne de mesure car vous souhaitez introduire la sonde dans un morceau, ou l’insérer après la fermeture de l’emballage. Nous proposons également une gamme complète d’enregistreurs de température pour agroalimentaire répondant à cette demande. A la commande, vous pouvez choisir la longueur, le diamètre de votre aiguille. Pour une introduction externe sur un emballage semi-rigide, il est possible d’avoir une canne flexible.

Visuel validation VSVP3
S-Micro W L et W XL
Boucliers thermique pour S-Micro XL ou W XL

Si vous hésitez entre tel ou tel modèle, contactez-nous, nous pourrons vous guider pour valider votre choix : 02 43 96 03 78 ou par mail à contact@axitherm.com, AXITHERM commercialise l’ensemble des technologies actuellement disponibles.